Recherche

04.01.2019

Journée inter-chaire & Le défi Ma thèse 3.0 / European Cyber Week

La recherche au service de l'innovation et de la jeunesse !

Proposée par le Pôle d’excellence cyber, représenté par M. Patrick Erard, et par le COMCYBER, cette journée s’est déclinée en deux temps :

  • La matinée « Rencontres inter chaires » avait pour objectif de présenter les organismes, instituts publics et privés, regroupés au sein des chaires de cybersécurité.Deux tables rondes ont ainsi respectivement rassemblé les intervenants sur les thèmes :
    • « Pourquoi les chaires cyber et le partenariat public privé pour la recherche et l’innovation ? » puis le
    • « Partenariat franco-japonais sur la cybersécurité – groupe de travail GT#08 ». Ce fut l’occasion pour annoncer le lancement du groupe de travail franco-japonais consacré à la dimension humaine, sociale et politique de la cyberdéfense.
  • Le Défi ma thèse 3.0 a réuni l’après-midi 13 doctorant(e)s autour des domaines variés qui couvrent le spectre de la cybersécurité. Au-delà du défi, qui consistait à défendre leurs travaux en 180 secondes devant un jury d’experts de haut niveau venus de laboratoires internationaux et des ministères, les doctorants ont ainsi fait la promotion de la recherche et l’innovation au sein des instituts académiques ou privés.

Réunissant des personnes emblématiques du monde de la recherche cyber, l’évènement a rassemblé plusieurs ministères, tels que celui de la Recherche et de l’Innovation, des Armées, mais aussi de grandes universités et écoles, des grands groupes, ETI, PME/PMI et les start-ups en pointe.

L’objectif de cette journée était double : mettre en avant les acteurs de la recherche cyber afin d’encourager les investissements dans les disciplines de la cybersécurité, mettre en valeur les travaux des doctorant(e)s et des docteur(e)s afin de susciter des vocations auprès des jeunes ingénieurs et étudiants des universités.

Mission réussie puisque les nombreux retours des intervenants (doctorant(e)s, docteur(e)s, membres éminents du jury et experts du public) nous encouragent à programmer une nouvelle édition en 2019, profitant de la belle dynamique créée par la European Cyber Week.